chirurgie esthétique

Le GHB, quand on le mélange avec d’autres drogues, a des effets inattendus et foudroyants qui peuvent être mortels. Le GHB a des effets similaires à ceux que procure l’alcool. Le principal danger de cette drogue est de mélanger volontairement GHB et alcool. Le mélange GHB et alcool est explosif. Les effets de l’alcool et du GHB sont similaires et lorsqu’ils sont mélangés, leurs effets se multiplient. Ce mélange augmente considérablement les risques de dépression respiratoire, de coma, de perte de conscience et de mort. L’alcool multiplie les effets du GHB. Le GHB peut présenter des interactions médicamenteuses dangereuses avec certains médicaments comme les inhibiteurs de protéase utilisés pour traiter le VIH. Quand le GHB est combiné à de l’alcool ou à d’autres drogues, ses effets sont plus intenses et le risque d’effets toxiques et d’overdose augmente. Le GHB ne doit pas être accompagné d’alcool, de benzodiazépines ou de barbituriques car ils agissent comme facteurs aggravant les caractères déprimants du GHB. Toutes ces drogues agissent au niveau du même récepteur membranaire neuronal, le récepteur GABA et ont un effet synergique, tous se liant au même récepteur. Les effets de l’alcool et du GHB étant synergiques, la combinaison des deux devient plus toxique.

Comments

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.