chirurgie esthétique

 

Parce que le corps construit les protéines des muscles avec des acides aminés, de nombreux athlètes prennent des protéines en poudre avec le faux espoir de stimuler la croissance musculaire. En fait, c’est le travail du muscle qui le construit et ainsi permet au muscle de grossir. Les suppléments protéiniques ne le font pas, et les athlètes n’ont pas besoin d’en prendre. La prise de suppléments de protéines n’améliore pas les performances athlétiques. Les poudres de protéines peuvent fournir des acides aminés pour le corps, mais la meilleure source d’approvisionnement en protéines reste l’alimentation.

Les protéines de lactosérum semble être particulièrement populaires auprès des athlètes en espérant parvenir à de plus grands gains musculaires. Le produit de la fabrication du fromage (lactosérum), est un ingrédient dans de nombreuses protéines en poudre à faible coût. Lorsqu’ils sont combinés à l’entraînement en force, les suppléments de lactosérum peuvent augmenter légèrement la synthèse des protéines, mais elles ne semblent pas améliorer les performances athlétiques.

Pour renforcer les muscles, les athlètes ont besoin de manger des aliments avec assez d’énergie et de protéines pour supporter le travail qui, lui, augmente la masse musculaire. Les protéines en poudre ne contiennent aucun des autres éléments nutritifs nécessaires à la construction du muscle. De plus, l’excès de protéines est convertit en graisse corporelle. La désamination de l’excès d’acides aminés amène une charge supplémentaire pour les reins, qui doivent excréter tout l’azote inutilisé.

Comments

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.